Chapitre 2: Europe de l’est vs. Europe de l’ouest (1949-1973), Entre 50 et 60 millions de morts et une grande majorité sont des victimes civils, 2 bombes atomiques (Hiroshima 6 août/Nagasaki 9 août, causent la mort de 160.000 personnes) → capitulation du Japon le 2 septembre 1945, Génocide de juifs et tziganes (~ 6 millions de morts/220.000 tziganes), Guerre d’anéantissement à l’est, prises d’otages, massacres de population, Exemple: URSS = 20 millions de morts, 14 % de la population, Exemple: USA = très faibles pertes humaines (les combats n’ont pas lieu sur le propre territoire), La fin de la guerre s’accompagne de nombreux déplacements de population, Plus de 30 millions de réfugiés → à cause des villes détruites, retour des prisonniers de guerre, retour des déportés politiques et raciaux, L’Allemagne perd des territoires → 12 millions d’Allemands doivent quitter les territoires de l’est, La France a été libérée en 1944. from Field of Vision. Il est bien entendu évident que la présence de l’Armée rouge dans les territoires libérés ne peut que favoriser l’influence communiste. Le « Coup de Prague » sera un des éléments qui décideront Européens de l’Ouest et Américains à renforcer leur ligne de défense militaire (Pacte de Bruxelles et OTAN). Le pacifisme et l'idée de l'unification européenne ont pris de l'ampleur. 24 oct. 2017 - L'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale L'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale est une Europe affaiblie et en proie à de nombreux défis. L'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale on Vimeo Il décide le Plan Marshall, nommé d’après le secrétaire d’État George Marshall qui pense que des bonnes conditions économiques apportent de la stabilité politique et ainsi la démocratie et la paix. L'Europe en 1945, à l'issue de la 2e guerre mondiale Commentaire d'un document unique. Module de découverte. La Seconde Pdf Dissertation Mondiale Sur Guerre C’est l’efficacité de la guerre éclair (la « …. mai 2, 2017. Le 25 février, le vieux président de la République, Benès, accepte la maladroite démission des ministres non-communistes (qui espéraient une crise de régime et de nouvelles élections libres) et forme un nouveau gouvernement présidé par Gottwald. En Tchécoslovaquie, les communistes prennent la direction des syndicats, des mouvements de jeunesse et des coopératives et poursuivent leur propagande dans les milieux ruraux. Donc: L’OECE resta cependant un organe de coopération intergouvernementale sous réels pouvoirs de décision, paralysée par la règle de l’unanimité de son organe décisionnel. Dissertations. Les objectifs annoncés étaient, en plus de la distribution de l’aide Marshall: Diminuer les restrictions aux échanges commerciaux et monétaires, Étudier une possible union douanière ou une zone de libre-échange. Les pertes économiques ainsi que le choc moral qui s’en suivirent sont sans précédent. Avertissez-moi par e-mail des nouveaux articles. Des milices ouvrières sont formées et armées, le PC organise émeutes et grèves avec la complicité de la police. De plus, ça veut aussi dire de diffuser le modèle capitaliste et contenir le modèle communiste. Tout d'abord, il s'agit de reconstruire l'Europe, considérablement endommagée par la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, en juin 1947, Marshall propose le plan qui porte son nom, y compris à l’URSS et aux pays d’Europe orientale (qui refuseront). Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, sur les ruines encore fumantes de l’Europe et de l’Asie, la tension monte soudainement entre les Etats-Unis et. Lors de la Conférence de Bretton Woods, les Américains profitent de leur avantage Le conflit, principalement européen à l’origine, s’élargit à l’échelle mondiale avec l’intervention japonaise contre Pearl Harbor et l’entrée en guerre des Etats-Unis. À Yalta sont posés les principes de l’après-guerre, les décisions prises sont confirmés par les accords de Potsdam (juillet-août 1945). Lisez ce Histoire et Géographie Mémoires Gratuits et plus de 247 000 autres dissertation. Le corrigé du sujet "Tableau de l'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale." Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Berlin comme l’Allemagne est divisée en 4 zones d’occupation. Le 21 février 1948, les communistes invitent la population à former des « comités d’action révolutionnaire » dans les usines, les administrations, les villes et les villages. Le bilan de la Seconde Guerre mondiale est très lourd pour l'Europe. L'URSS et les États-Unis sont entrés tardivement en guerre, respectivement le 22 juin et le 7 décembre 1941. À quoi correspond la ligne Oder-Neisse ? L'Europe ruinée à la fin de la Seconde Guerre mondiale Le bilan humain et matériel de la Seconde Guerre mondiale est le plus grave que l'humanité ait jamais connu. Après la capitulation allemande signée à Reims et à Berlin en mai 1945, qui a mis fin à la Seconde Gerre mondiale en Europe, le vieux continent dresse le bilan du conflit. L'Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale Après la signature des armistices de Reims le 7 mai 1945 et de Berlin le 8 mai 1945, le vieux continent, en la personne des pays d'Europe, s'efforce de reconstruire le vaste champ de débris laissé par le conflit. Berlin est aussi divisée en quatre zones (même chose pour l’Autriche et Vienne). Les Américains, les Anglais et les Français organisent un pont aérien pour ravitailler Berlin-Ouest (1 avion chaque 2 minutes), À l’est, la RDA a pour capitale Berlin-Est, L’Europe de l’ouest sous influence américaine économique, politique, culturelle et idéologique, France, Royaume-Uni, Allemagne de l’ouest, Italie, BeNeLux, Grèce, Norvège, Islande, L’Europe de l’est qui sous l’influence soviétique économique, politique, culturelle et idéologique, Pologne, Allemagne de l’est, Tchécoslovaquie, Hongrie, Roumanie, Yougoslavie, Bulgarie, Albanie, L’Europe neutre (n’appartient à aucun bloc), Portugal, Espagne, Turquie, Suisse, Irlande, Suède, Finlande. Satellisation (mise sous tutelle des pays libérés par l’URSS; 1945-1949), Soviétisation/Communisation (transformation, alignement des démocraties populaires sur l’URSS sur les plans économique, de société et d’organisation politique; 1949-1953), Les communistes font partie de la résistance durant la Seconde Guerre Mondiale (Tchécoslovaquie, Yougoslavie), Les communistes rejoignent les « fronts nationaux » et gouvernent avec d’autres partis, en prenant les postes clés (police, communication, militaire/défense), « Tactique du salami » → opposants, autres politiques sont exclus, Purges → les opposants sont déclarés « traitres » (ex. L’Europe au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale A quel contexte ce document correspond-il ? Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les Pères de l'Europe ont relevé courageusement le défi de la « justice sans liberté ». Corrigé de 1688 mots (soit 3 pages) directement accessible . C’est la Guerre Froide qui poussera les Soviétiques à accélérer le processus de « communisation » commencé après la guerre dans certains pays de l’est. Quelles sont les conséquences de la guerre en Europe? Doc 5 : L’Europe au lendemain du second conflit mondial (1946) ... La seconde guerre mondiale accéléra son déclin par le biais des destructions matérielles ... s’imposer sur l’Europe. Dry Out En 1945, un gouvernement provisoire issu de la résistance se met en place. L’URSS réagit et bloque tous les axes terrestres qui relient Berlin-Ouest aux zônes contrôlées par les occidentaux. Le bilan de la Seconde Guerre mondiale Une hécatombe démographique. Les communistes qui ont participé activement à la résistance représentent 25 % des voix en 1945 (même chose en Belgique, Italie…), L’Allemagne doit reconstruire un Etat démocratique, épurer son administration. Staline espère faire céder les Américains et récupérer Berlin. La Tchécoslovaquie, seul pays de tradition démocratique à l’Est, est ainsi le dernier à passer complètement sous le joug communiste. I- Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale : 1- Le bilan humain : une hécatombe : Durant la seconde guerre mondiale, le viol commis par les alliés ou ennemis est un sujet peu abordé. Economiquement tout d'abord, alors qu'en Europe, les pénuries alimentaires et les rationnements sont choses quotidiennes, au pays de l'Oncle Sam, il n'en est rien. La politique stalinienne doit tenir compte des spécificités de chaque pays: À partir de la création du Kominform (1947) a lieu l’éviction de tous les partis autres que communiste (ou leur réduction à l’état de simples figurants) selon la tactique dite du « salami » (on élimine l’adversaire « tranche par tranche »): partis de droite interdits pour collaboration avec les nazis, mise à l’écart des cadres bourgeois considérés comme « fascistes virtuels », des partis agrariens, puis enfin des socialistes. La Seconde Guerre mondiale prend fin en Europe, avec la capitulation allemande, le 8 mai 1945 : le monde sort épuisé de quatre ans de guerre. Tout d'abord, la division quadripartite de Berlin. Le déclin De L'Europe Au Lendemain De La Première Guerre Mondiale. Introduction. Chapitre 1: L’Europe au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, 1) L’Europe, un continent ruiné et dominé, iii) Une nouvelle hiérarchie des puissances, II) 1947, la fin de la Grande Alliance et les débuts de la Guerre Froide, i) Le discours de Fulton (1946) à la division de l’Europe, ii) La fin de la Grande Alliance et le Plan Marshall, III) L’Europe, enjeu des débuts de la Guerre Froide (1948-1949), i) La satellisation de l’Europe de l’est par Staline, ii) Le blocus de Berlin, première crise de la Guerre Froide (1948-49). En mars 1947, suite au discours de Churchill (Fulton, 1946), Truman cherche à convaincre le Congrès américain de rester en Europe pour contrer l’avancée soviétique (guerre civile en Grèce, élections truquées en Pologne), Truman met en place la doctrine du « containment » (intervention américaine pour limiter l’expansion soviétique). À Yalta a été prise la décision de poursuivre après la guerre la politique des « fronts nationaux », lancée par l’URSS et approuvée par les Occidentaux, politique qui pendant la guerre avait tenté de réaliser l’unification des forces résistantes et antifascistes. La gestion de Berlin est quadripartite → les décisions sont prises par les 4 forces d’occupation, Les Américains introduisent une nouvelle monnaie, la Deutsche Mark, et unifient les trois zonnes occidentales (française, anglaise, américaine) pour relancer le commerce. 3) La France dans la guerre a) La France vaincue L’améefrançaise est battue lors de l’offensiveallemande de mai/juin 1940. En Hongrie, les élections de 1947 donnent la victoire à une coalition dirigée par les communistes. À Yalta sont posés les principes de l’après-guerre, les décisions prises sont confirmés par les accords de Potsdam (juillet-août 1945). a obtenu la note de : aucune note Our mobile site works way better when you have JavaScript enabled. Début juin 1948, Benès démissionne et est remplacé par Gottwald. Étapes de la prise de pouvoir des communistes à l’est: → Exemple: Coup de Prague (1948) → la Tchécoslovaquie tombe sous le contrôle de Staline = début de la Guerre Froide. En Tchécoslovaquie, depuis 1945, les communistes contrôlent tous les comités nationaux (des sortes de soviets, administrations provisoires créées au fur et à mesure de l’avancée soviétique), la police et la milice. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. En effet, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France et L'URSS, décident de se partager la capitale allemande. Des élections ont lieu en mai 1948: il n’ya qu’une seule liste, qui obtient 6,5 millions de voix sur 8 millions de votants (1,5 million d’abstentions ou de votes blancs). Une Europe fragilisée au lendemain de la 1ère Guerre mondiale. En Bulgarie, Hongrie et Roumanie, la victoire entraîne la disparition des élites compromises avec les nazis et les communistes, peu nombreux, prennent leur place, soutenus par l’armée d’occupation soviétique. Il en découle la première conférence européenne depuis la guerre, à Paris, du 12 juillet au 22 septembre 1947: elle réunit tous les pays d’Europe occidentale à l’exception de l’Espagne (à cause du régime de Franco). So go forth and enable it. Record and instantly share video messages from your browser. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, d'anciens empires ont été démembrés et de nouveaux États créés. Mémoire De Seconde Guerre Mondiale. Dès juillet 1947, Molotov (ministre des affaires étrangères russes) dénonce l’impérialisme américain sur le continent européen. L'Europe en 1945, à l'issue de la 2e guerre mondiale. Les pertes humaines sont dramatiques et la découverte des atrocités perpétrées par le régime nazi bouleverse les populations. Il y eut tout de même des points positifs: l’habitude prise de travailler ensemble, de discuter des mêmes problèmes pour des centaines de fonctionnaires détachés par leurs administrations nationales, d’experts « techniques » (énergie, chimie, sidérurgie…). Le choc de 1945.- Le bilan humain et le procès de Nuremberg Un nouveau crime est créé : le crime contre l'humanité. Thanks! Dirigé par André Jdanov, il est l’instrument de contrôle politique de l’URSS sur les autres partis communistes européens. Deux grandes conférences établissent l’odre de l’après-guerre: En mars 1946, Churchill fait un discours à l’université de Fulton (USA) et alerte les Américains des ambitions de Staline en Europe de l’est.→ voir: Le discours de Fultonii) La fin de la Grande Alliance et le Plan Marshall. from Christian Stangl, Field of Vision - Church and the Fourth Estate Une semaine après le suicide d’Hitler, l’Allemagne nazie a capitulé à Reims et Berlin les 8 et 9 mai 1945. L’Europe au lendemain de la Première Guerre mondiale Le principe des nationalités mais aussi la politique de puissance des vainqueurs fondent le remodelage des frontières du continent européen lors de différents traités signés en 1919-1920. En Tchécoslovaquie et en Yougoslavie, le terrain est favorable, d’abord parce que les partis communistes sont puissants et ont joué un rôle décisif dans la résistance anti-allemande, ensuite parce que l’URSS fait figure de champion du slavisme contre l’impérialisme germanique. Arial ヒラギノ角ゴ Pro W3 Calibri Thème Office H1. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, le nouveau visage de l’Europe. Il doit permettre aux partis communistes d’échanger leurs expériences et de coordonner leurs actions. L’Europe au lendemain de la seconde Guerre mondiale brouillon délimitation du sujet : 1945 à 1947 on doit voire les conséquences qu'a eu la seconde Guerre mondiale sur l'Europe : suite la seconde guerre monial on assiste à l’effondrement de L'europe à tous les niveaux : - plan démographique -géographique on redessine l'espace économique endetté économie de guerre coûte très chère pour … À travers ce jeu d’enquête, les élèves sont en contact. ; Question 2 : À quoi correspondent les acquisitions territoriales de l'Union soviétique en 1945 ? En Pologne, le parti communiste est puissant mais le nationalisme polonais est marqué par un profond caractère anti-russe qui est renforcé par la place influente de l’Église Catholique. L’europe au lendemain de la guerre mondiale; L’europe au lendemain de la guerre mondiale. Entre juin 1948 et mai 1949, la crise de Berlin, première grande crise qui oppose les deux Grands, met en évidence l’enjeu que représente l’Allemagne pour ces deux puissances: Les USA agissent dans le cadre de la doctrine Truman (« containment ») et souhaitent faire barrage à Staline. JavaScript please! → Contre-exemple: voir « Le schisme yougoslave (Tito) ». L’affaiblissement des puissances européennes, ruinées et endettées, va de pair avec la confirmation de la toute puissance des Etats-Unis: Malgré ses pertes, l’URSS sort de la guerre avec un prestige considérable (vainqueur du nazisme) et des gains territoriaux importants: elle s’accroît de plus de 750.000 km² aux dépens des pays baltes, de la Pologne, de la Finlande et de la Roumanie, en Asie elle obtient le sud de l’île de Sakhaline et l’archipel des Kouriles. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la situation économique et politique en Europe est dominée par trois éléments : La méfiance qui s’est installée entre la France, la grande Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas et l’Allemagne. Le document proposé est une carte qui représente le continent européen au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. La prise de pouvoir se fait par une alliance avec le parti paysan. Après la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis n'ont jamais été aussi puissants, et ce dans de nombreux domaines. En septembre c’est Jdanov qui dénonce les USA comme ennemi et annonce la bipolarisation du monde (→ création du Comecon (CAEM) = organisation économique pour les pays satellites de l’URSS + Création du Kominform = organisation des partis communistes). Quelle a été l'ampleur des pertes humaines et des destructions matérielles, et avec quelles conséquences ?

Question Droit Du Travail Gratuit, Dimitri Mendeleïev Tableau Périodique, Buenos Aires - Paris, Le Choix Des Mets Thiers Menus, Parc Aquatique Orléans, Incendie Bordeaux Direct,